Voyager en Roumanie

Roumanie

Bien qu’un pays touristique moins connu à l’Occident, la Roumanie attire le visiteur premièrement par la variété des formes de relief et la beauté des paysages: elle offre à ceux qui aiment la nature des souvenirs inoubliables, dans n’importe quelle saison. L’héritage culturel exceptionnel, la richesse de la culture populaire, gardée dans ses formes originaires ou stylisées et le tourisme rurale qui assure une atmosphère parfaite pour le repos sont d’autres raisons pour intéresser les voyageurs.

Les amoureux de la nature ont à choisir entre les attractions du Delta du Danube, un écosystème qui abrite des formes de vie diverses et des beautés émouvantes, les montagnes accueillants appartenant à la chaîne carpatique qui traverse le pays, les collines de la Moldavie ou le littoral de la Mer Noire, idéal pour des vacances estivales. Les stations touristiques qui attendent les visiteurs à la montagne ou sur le littoral ont des offres diverses, en fonction de la destination: certaines sont connues pour les loisirs, d’autres sont des destinations renommées pour la thérapie médicale (le Lac Techirghol, par exemple).

Pour ceux qui cherchent à découvrir le patrimoine culturel du pays, on doit rappeler le plus intéressantes destinations dont l’intérêt historique, religieux ou artistique contribue à l’image de toute une civilisation.

Pour Les passionnés de l’histoire, la cité de Sarmizegetusa, au coeur du pays, raconte l’histoire des Daco-Gètes, ancêtres du peuple roumain. Les vestiges archéologiques de l’ancienne cite Histria, au bord de la Mer Noire parlent de la période de colonisation qui a emmené ici les Grecs et les Romains. Le Moyen Âge est illustré par les anciennes villes fortifiées, les cités et les monastères parsemées partout dans le pays. Allez voir la cité de Sighisoara, dans la petite ville homonyme de Transylvanie, et transposez-vous dans l’atmosphère médiévale qui y règne, prenant part à l’un des renommés festivals qui y ont lieu.

C’est dans les montagnes boisées que les princes roumains se faisaient faire des châteaux et des résidences qui servaient parfois comme des boucliers contre les ennemis. Allez visiter le Château de Bran, forteresse du légendaire prince Vlad Tepes, personnage auquel de diverses histoires ont apporté l’identité mythique d’un prince-vampire: Dracula. Et, si vous vous trouvez aux alentours de Bran, vous pouvez voir aussi l’ancienne cité de Rasnov et faire le tour de la ville Brasov. Suivez, ensuite, la route vers la Vallée de Prahova. Là-bas vous trouverez le château Peles, à Sinaia, aujourd’hui musée à de riches collections, qui est le plus impressionnant château de la Roumanie, construit par le premier roi du pays, Carol Ier de Hohenzollern.

Les monastères de Bucovina, au nord de la Moldavie, sont d’autres objectifs vers lesquels on organise souvent des excursions. Par leur caractère singulier et par la beauté et la qualité des fresques extérieures, ces monastères orthodoxes ont été incluses dans le Patrimoine mondial UNESCO.

Enfin, n’oubliez pas Bucarest, la capitale, le centre industriel et commercial du pays, mais aussi une ancienne ville dont l’architecture élégante et la vie culturelle qui y bouillonnait il y a un siècle lui ont apporté le nom de « Petit Paris ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.